Création et soutien artistique
Diaporama

LE BERRE Marie-Laure

Marie-Laure Le Berre vit dans le Finistère, à Moëlan-sur-Mer. Professeure de lettres classiques, docteur en étude latine de la Sorbonne (spécialisée dans la comédie latine au siècle des Scipion, IIe siècle avant J.-C),  elle enseigne le latin, le grec ancien et la littérature. Entrée dans l’aventure Chemin Faisant grâce à une amie qu’elle remercie vivement, elle publie son premier livre, Lover Boy, l’histoire d’un chat bizarre et loucheur.

Interview :

— Comment êtes-vous devenu auteur ? Comment vous est venue l’envie d’écrire ?
C’est d’abord mon parcours universitaire. Après avoir écrit des pages très sérieuses, j’ai tenté l’écriture plus légère, si cela se dit. J’ai aussi été sollicitée pour un concours. J’y ai participé, j’ai eu la chance d’être publiée dans l’ouvrage collectif, j’ai alors continué. Pour Lover Boy, c’est le jour où j’ai adopté un gros chat blanc aux yeux loucheurs et le soir d’une galette des rois en famille.

— Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Absolument tout. La vie, ses couleurs, ses mouvements, la ville comme la nature, les situations cocasses, banales, attendrissantes. Il suffit d’être attentif. […]

— Avez-vous des projets en cours ? Quels sont-ils ?
Un recueil de poèmes intitulé Ligne cherche un éditeur. J’ai un roman adulte en relecture. J’ai commencé un roman historique pour ado, je pense à un autre roman sur une héroïne antique. Enfin, j’ai des idées plus concrètes pour une autre aventure de Lover Boy.

— Citez 3 mots décrivant l’auteur que vous êtes, ou que vous aspirez à être.
« Poésie », « sensibilité », « introspection ». J’aimerais plus de force à mon écriture, quelque chose qui, comme dit G. Flaubert, dirait tout par la seule force du style. J’aimerais aussi écrire des blancs à la manière de Marguerite Duras. C’est un bien grand défi !

— Et 3 mots décrivant vos livres ?
Le mot « pensée » au sens étymologique qui veut dire d’abord « peser ». Je pèse chaque mot, un mot s’impose de lui-même ou bien il faut le chercher, parfois longtemps, et ensuite le peser pour voir s’il va bien ; « poésie » dans tous ses sens, ce qui inclut la musique. Donc « pensée », « poésie », « musique ».

— Que voulez-vous partager avec vos lecteurs ?

Le plaisir de lire, celui de rêver, de revenir à l’enfance ou d’aller ailleurs grâce aux mots.


Lover BoySa bibliographie 

Lover Boy, éditions Chemin Faisant, novembre 2016.

— Un article scientifique dans la revue Vita Latina, 2007.

— Une nouvelle éditée à la suite d’un concours littéraire Vega, chez Jacques Flamant Editions, 2015.

 

Contact :

Marie-Laure Le Berre est disponible pour des dédicaces en librairies, rencontres en médiathèque…

Contacter Marie-Laure Le Berre : menandre[@]wanadoo.fr